Il n’y a pas que les hommes qui savent concevoir de bons plans de bâtiment, de nombreuses femmes ont également su se démarquer dans le domaine de l’architecture. C’est le cas par exemple de Julia Morgan, la première femme qui a étudier dans la prestigieuse Ecole des Beaux-Arts de Paris en France et aussi l’une des premières femmes qui a obtenu un diplôme en génie civil à l’Université de Berkeley en Californie et aussi d’Odile Decq et d’Amanda Levete.


Julia Morgan

Julia Morgan est née à San Francisco en 1872 et elle compte parmi les architectes américains les plus célèbres. En fait, elle fut la première femme à travailler comme architecte professionnelle en Californie et elle est à la tête d’une agence d’architecture de renom depuis 1904.
Au cours de sa carrière, elle a pu construire environ 800 édifices, mais les plus connus sont l’Hearst Castle en Californie et le Wiliam Randolph Hearst à San Simeon. Puis, elle a également établi les plans de l’immeuble du YMCA dans le Chinatown de San Francisco et elle a participé à la réalisation de plusieurs églises, immeubles de bureaux, hôpitaux, magasins et bâtiments éducatifs américains.
En 2014, c’est-à-dire plus de 50 ans après sa mort, cette architecte a reçu la plus haute distinction octroyée par l’American Institute of Architects : la médaille d’or AIA. Ce qui fait d’elle une architecte prestigieuse.

Odile Decq

Odile Decq fait partie de ces gens qui ont grandi tout en croyant que tous les architectes sont des hommes. Mais à 56 ans, elle a décidé de prouver le contraire en démarrant ses études d’architecture à Rennes et en collaborant avec Benoît Cornette pour construire son premier bâtiment remarqué, avec des ouvertures vitrées immenses : le siège social de la Banque populaire de l’Ouest.
Depuis, elle n’a plus cessé de chapoter de grands projets architecturaux tels que l’extension du Musée d’art contemporain de Rome et elle a même ouvert une école dénommée Institut Confluence pour l’innovation et les stratégies créatives en architecture à Lyon pour former les passionnés du bâtiment.

Amanda Levete

Amanda Levete, quant à elle, est une architecte britannique né en novembre 1955. Elle dirige le cabinet d’architecture et de design Future Systems qui a reçu le prix pour le Lord’s Media Centre en 1999 et elle a également fondé le cabinet Amanda Levete Architects qui a obtenu le Prix Jane Drew en 2018.
L’une de ses plus grandes œuvres est la façade en disque brillant du grand magasin Selfridges de Birmingham en Angleterre. Puis, elle se distingue aussi par sa philosophie qui dit : « Plus fondamentalement, l’architecture est l’enceinte de l’espace, la distinction entre ce qui est à l’intérieur et à l’extérieur. »

(Visited 13 times, 1 visits today)

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *