Le voyage en camping-car a vraiment la cote en ce moment. Donc pourquoi ne songez-vous pas à aménager votre fourgon et à planifier une petite escapade dans la nature entre copines ? Comme vous le savez, cette option peut vous procurer de nombreux avantages, ne citant que : liberté, confort, économies et aventures et vous pouvez aussi profiter d’un véhicule qui peut vous servir à la fois de moyen de transport et d’hébergement.
Découvrez dans ce guide les principales étapes à franchir pour aménager un camping-car !


Isoler le véhicule

Pour commencer, vous devez tout d’abord installer des baies et lanterneaux de toit. C’est indispensable pour l’isolation de votre utilitaire et pour votre confort et vous devez effectuer votre choix en fonction de certains critères, dont : le type de véhicule, la saison, le support de pose et l’espace disponible. Ensuite, vous devez aussi habiller l’intérieur avec des kits d’habillage prêt à l’emploi.
Installer l’électricité, le système de gaz et le système d’eau potable
La prochaine étape consiste à installer l’électricité et le système de gaz. Ces derniers vous permettent de vivre en autonomie et dans le confort à bord de votre camping- car, mais pour des raisons de sécurité, ils doivent être installés suivant les normes en vigueur.
Et il en va de même pour l’installation du système d’eau potable, vous pouvez miser sur de simples jerricans avec une pompe immergée en mode mobile, des réservoirs à eau fixe à déclenchement automatique ou à des robinets et douchettes, mais vous devez respecter les normes de sécurité.

Investir sur les équipements intérieurs et extérieurs indispensables

Pour continuer, vous devez investir par la suite sur tous les équipements intérieurs nécessaires. C’est le cas par exemple de la climatisation, chauffage, WC, douche, frigo, évier, plan de cuisson, glacière et tous les autres ustensiles de cuisines. Puis, il ne faut pas oublier les mobiliers utiles tels que le lit et le canapé.
Pour ce qu’il en est des équipements extérieurs, il s’agit surtout d’accessoires qui permettent d’embellir votre vie en voyage ou en plein air. Les plus prisés par les camping-caristes actuellement sur le marché sont : les tentes, les séchoirs à linge, les porte-vélos, les chariots, les ustensiles de barbecue et les mobiliers d’extérieurs.
Réaliser l’homologation VASP
Enfin, la dernière étape est de réaliser l’homologation VASP de votre nouveau camping-car. C’est l’une des exigences du Contrôle Technique donc vous ne devez surtout pas la négliger. En fait, elle atteste qu’il s’agit bien d’un véhicule qui a été aménagé correctement et qui mérite d’obtenir une nouvelle carte grise.

(Visited 1 times, 1 visits today)

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *