De nos jours, il n’est plus rare de voir des femmes circuler en deux-roues sur les routes, les pistes de motocross et les circuits. En effet, la féminisation de cette passion pour la moto a été confirmée depuis quelques années et elle n’a pas cessé de s’accentuer.
Tout le monde était surpris quand on a annoncé qu’Anne-France Dautheville a réussi à faire un tour du monde complet en moto. Mais il n’y a pas qu’elle, il existe aussi de nombreuses autres femmes championnes de moto.

Ana Carrasco, la championne du monde 2018 Word Supersport

Ana Carrasco, une jeune fille de 24 ans, a remporté le championnat du monde Supersport 300 en 2018 sur une Kawasaki Ninja 400. Elle était membre de l’équipe junior David Salom et elle fut la première femme de l’histoire à gagner un championnat du monde de moto en solo sur route.
Si l’on revoit son parcours, elle a commencé à conduire un minibike à l’âge de 13 ans et en 2009, elle a réussi dans les catégories des courses de motos juniors nationales avec des victoires dans le championnat 125 cc Extremeno Speed et le championnat 125 cc Murcia-Pre-GP. En 2011, elle concourait au championnat international FIM CEV et c’est elle la première femme qui a marqué des points dans la série.
En 2012, elle est passée au championnat CEV Moto3 et il en va de même en 2013 pour JHK Laglisse. En 2014, elle a rejoint RW Racing et en 2016, elle a participé au championnat d’Europe FIM CEV Moto2 avec Griful. Enfin, en 2017, elle a marqué la première victoire d’une femme dans une course de moto en solo du championnat du monde, lors de la 7ème manche sur le circuit international de l’Algarve.

D’autres motardes célèbres

Outre Ana Carrasco, d’autres femmes ont aussi réussi à tenir tête à la gent masculine et se sont imposées lors des grandes courses de deux-roues. C’est le cas par exemple de Taru Rinne, la pilote moto finlandaise qui est parvenue à se classer deuxième du grand Prix d’Allemagne en 1989 ; et aussi de Livia Lancelot, la double championne du monde de motocross et aussi la femme pilote qui a gagné 6 fois le championnat de France.
Ensuite, il y a également Stefy Bau, la première femme qui a participé au championnat du monde MX2 aux côtés d’hommes. Et pour terminer, il y a Laia Sanz, la motarde de toutes les disciplines, ou plus précisément, la motarde qui a gagné 13 fois le championnat du monde de trial féminin, 10 fois le championnat d’Europe et 3 fois le championnat du monde d’Enduro.

(Visited 18 times, 1 visits today)

Leave A Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *