Dans le monde de la restauration, il a été constaté que les femmes arrivent lentement mais sûrement ces dernières années. De plus en plus de femmes se tiennent, en effet, à la tête de grands restaurants et pas mal de femmes possèdent aussi le titre de cuisiniers professionnels. De grands chefs ont même confirmé que le sexisme existe peu ou presque plus en cuisine et que les femmes sont vraiment sources d’idées innovatrices.

Des femmes chefs

Hélène Darroze, Ghislaine Arabian, Anne-Sophie Pic, Julia Sadefdjian, Stéphanie Le Quellec, … Les professionnelles des fourneaux s’imposent petit à petit dans l’univers de la cuisine. Elles n’ont pas de mal à intégrer les grands restaurants et elles savent travailler avec les cuisiniers.
D’après de nombreux témoignages, les femmes sont très douées. Elles ont le sens du détail, du raffinement et de l’élégance et elles apportent de la douceur et de l’humain en cuisine. Certains collaborateurs disent même que les femmes temporisent le taux de testostérone. Ce qui explique que non seulement les femmes changent le monde de la gastronomie, mais elles sont aussi et surtout indispensables.

Des cafés associatifs créés par des femmes

Par ailleurs, il est à savoir qu’une toute autre catégorie de restaurant est née ces dernières années : un café associatif. C’est le cas par exemple du café « Les bonnes copines » qui se trouve à Toulouse. C’est un établissement créé par 3 femmes dont Amandine, Barbara et Pauline et réservé spécialement à l’accueil des femmes.
En fait, il vise à aider les femmes à trouver de nouvelles copines et à ne pas se sentir seules lorsqu’elles arrivent dans cette ville. Le principe ? Une réunion est prévue tous les mois pour lutter contre l’isolement, faire des partages et se filer des coups de main dans les démarches administratives. Ainsi, tous les membres bénéficieront de bons moments, de soutiens, d’entraide et aussi d’un réseau actif.
À Vincennes, un autre café citoyen associatif collaboratif du nom de « les femmes s’inventent » a aussi vu le jour il y a quelques années. Celui-ci a comme devise : mixité, solidarité et égalité et il contribue au développement du lien social tout en favorisant l’émergence d’espaces de rencontres, d’échanges et de coopération.
Il accompagne surtout les jeunes filles et les femmes en fragilité et il a été lancé par des salariés, des femmes et des bénévoles. Parmi les activités qui motivent les clients dans cet endroit, il y a lieu de citer : la restauration proprement dite, les rencontres, les ateliers, les conférences, les projections, les débats et les partages.

(Visited 2 times, 1 visits today)

Leave A Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *