Pour une femme, devenir vigneronne n’est pas toujours évidente.

La plupart envisagent souvent une autre carrière du genre professeur, journaliste ou commerçante. Pourtant, il est tout à fait possible d’être passionné de vin et de maîtriser le métier d’œnologue. Pour preuve, voici des femmes qui ont décidé de relever le défi et qui sont devenues célèbres dans le monde du vin.

Fanny Molinié-Boyer, Costières-de-Nîmes Château de Beaubois

Tout d’abord, il y a lieu de commencer par Fanny Molinié-Boyer. C’est la fille, la petite-fille et l’arrière-petite-fille de vigneron. Elle a travaillé dans les vignes d’Afrique du Sud avant de retourner dans le vignoble familial.
En 2009, elle a transformé ce dernier en domaine bio pour adopter des démarches de production viticole plus respectueuses de l’environnement. Son rôle est d’assurer les vinifications et aussi de suivre les élevages et en 2014, son domaine a obtenu la certification HVE et en 2017 le label vegan.

Cathy Sisqueille, Côtes-du-Roussillon, Château de Rey

Avec son mari Philippe Sisqueille, Cathy Sisqueille a repris le domaine familial en 1996. Elle aidait ce dernier à assurer la restauration et la rénovation des locaux. Puis, elle a aussi contribué à l’installation des différents équipements et bouteilles dans la cave.
Son principal objectif est de produire des vins dans le plus grand respect de la vendange. D’où la qualité de ses produits et aussi leur meilleure réputation. Avec motivation, elle laboure, taille et plante les 40 ha du vignoble pour répondre aux attentes des consommateurs et pour partager des crus qui expriment l’authenticité de leurs vignes.

Françoise Ollier, Faugères, Domaine Ollier Taillefer

Avec son frère Luc Ollier, Françoise Ollier dirige en agriculture bio le domaine Ollier Taillefer qui se trouve à Faugères. Elle cultive des raisins sans utiliser des produits phytosanitaires et elle les ramasse ensuite à la main pour préserver la santé du domaine et pour produire des vins bio.
Elle est devenue célèbre grâce à la qualité de ses produits. En fait, ses vins sont aussi bons en rouge comme en blanc et possèdent le profil des vins de schistes et grés, le domaine idéal pour donner une identité forte.

Emmanuelle Schoch, IGP Cévennes, Mas Seren

Emmanuelle Schoch est une œnologue passionnée qui travaille dans le vignoble niché dans le Parc National des Cévennes, un parc inscrit au Patrimoine mondial de l’UNESCO. Elle est issue d’une famille épicurienne et elle aime beaucoup le vin. Son parcours l’a amené à découvrir les vignerons du Languedoc et à participer aux vendanges. Et petit à petit, elle a pris goût à la vigne.
Elle a suivi des études et a eu une expérience de technicienne de la vigne. Ensuite, elle occupait le poste de cheffe de cave pendant 15 ans et elle était régisseuse de domaine et conseillère en vinification avant de travailler en Cévennes.

 

(Visited 8 times, 1 visits today)

Leave A Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *