La cause de son décès n’a pas été révélée dans l’immédiat, mais il était malade depuis plusieurs mois et revenait d’un voyage à l’étranger avec sa femme, Janie, et leurs enfants, selon les rapports des publications spécialisées Variety et The Hollywood Reporter.L’acteur aurait souffert de complications après avoir subi une intervention chirurgicale au début de l’année pour retirer une tumeur cancéreuse de son poumon, et a été hospitalisé le mois dernier après avoir ressenti des douleurs thoraciques alors qu’il rentrait en voiture de la cérémonie de remise des diplômes de sa fille à New York, a déclaré son agent au THR.

Une fin tragique

La maladie de Caan était sous contrôle depuis un certain temps, mais l’état de l’acteur s’est aggravé ces dernières semaines, selon TMZ, qui cite des sources proches de l’acteur disant qu’il a fait un arrêt cardiaque mercredi soir et a été plongé dans un coma artificiel avant de mourir tôt jeudi matin. Caan devait participer à une émission spéciale sur Comedy Central cet automne, selon Variety, qui a rapporté que l’émission serait dédiée à sa mémoire. Il avait également signé pour un autre rôle au cinéma, celui de Frank Pentangeli dans le prochain film policier de Martin Scorsese, “The Irishman”.

De grands rôles pour un grand homme

James Caan, qui a joué dans la série du “Parrain” avec un rôle mémorable d’homme d’affaire totalement mafieux et dans “Misery”, est décédé à l’âge de 82 ans. Son aura et son allure lui ont valu de très grands rôles dans une certaine idée de l’homme blanc et de sa puissance et de sa violence. En tant que parrain, il détenait le portefeuille de la mafia et faisait régner la peur sur ce monde d’hommes, de voyous. Et c’est ce grand acteur, admirable mafieux que nous retiendrons.

Des débuts impressionnants

Caan a commencé sa carrière en tant qu’enfant acteur dans des films des années 1950 comme “The Miracle Worker” et “That Kind of Woman”, avant de faire ses débuts à Broadway dans “The Odd Couple” en 1963. En 1966, Caan s’est installé à Hollywood, où il est devenu l’une des stars les plus lucratives des années 70, donnant la réplique à Barbra Streisand dans “Funny Lady” et à Marlon Brando dans “Le Parrain”. Ses rôles vont du romantisme aux méchants, y compris le personnage principal du film “Mr”.

(Visited 3 times, 1 visits today)

Leave A Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *