Qui a dit que diagnostiqueur immobilier est un métier réservé aux hommes ?

De nos jours, de plus en plus de femmes s’intéressent aussi à ce métier passionnant, en perpétuelle évolution, pour gagner leur vie. Beaucoup suivent des formations spécifiques pour devenir spécialistes du diagnostic immobilier, tandis que d’autres se reconvertissent. D’après les derniers rapports, les diagnostiqueuses immobilières représentent environ 10% des diagnostiqueurs certifiés.

Les handicaps des diagnostiqueuses : le physique et les regards ironiques

De nombreuses femmes confirment qu’il n’existe pas de frein à la pratique féminine du diagnostic immobilier. Les femmes peuvent parfaitement comprendre et suivre une formation de diagnostiqueur immobilier. Puis, elles sont aussi en mesure d’effectuer les diagnostics sur terrain, malgré leur physique.
Il est vrai qu’elles sont moins robustes et moins grandes que les hommes, mais cela ne leur empêche pas d’accomplir leurs missions. Comme le confirme Frédérique Pécheux, la gérante du Cabinet Genovexpert basé à Sainte-Geneviève-des-Bois : « Pas de différence… Nous sommes avant tout des professionnelles avant d’être des femmes ».
Puis, l’administratrice de la FIDI a également expliqué : « Par exemple, pour vérifier si les conduits situés en hauteur sont en ferraille ou en fibro, comme je suis moins grande que mes collègues hommes, je me suis équipée d’un petit aimant qui est en fait un ramasse boule. Depuis, tous les diagnostiqueurs de mon cabinet ont aussi leur aimant et notamment leur ramasse boule. Dans ce sens, nous pouvons apporter beaucoup à nos collègues masculins ».
Parfois, les diagnostiqueuses immobilières sont aussi confrontées à des regards ironiques de certains clients. Mais cela ne constitue pas un obstacle. Les femmes diagnostiqueuses doivent juste faire preuve de professionnalisme et de compétence pour faire disparaître toute gêne. En fait, il suffit de bien faire le travail et de ne pas se soucier de ce que les gens pensent.

Les atouts des diagnositiqueuses : curiosité et rigueur

Si tels sont les handicaps que les femmes doivent surmonter pour assurer leur métier de diagnostiqueuse immobilière, il y a lieu de soulever aussi leurs atouts par rapport aux hommes. En effet, les femmes sont de nature curieuse et rigoureuse. Elles ne laissent jamais un doute subsister. De plus, elles osent aller au fond des choses.
Ces caractères qui font partie de la mentalité féminine peuvent aider les diagnostiqueuses à mieux faire leur travail par rapport aux diagnostiqueurs. D’ailleurs, c’est quelque chose que tous les professionnels du bâtiment doivent avoir pour mener à bien leurs fonctions.

(Visited 22 times, 1 visits today)

Leave A Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *